Ma dernière trouvaille cette semaine, c’est Dents de Loup.

Le côté poétique du papillon m’a tout de suite séduit, quelle originalité ! Un doudou que ma fille (ceux qui me connaissent savent que je n’ai pas de fille mais c’est pour l’histoire hein ?) pourrait exhiber fièrement à ses copines (qui seraient du coup, super jalouses. C’est comme ça qu’elles sont les filles non ? hi hi hi, j’entends les farouches défenseuses de la gente féminine s’indigner !).

La responsable de tant de convoitises, c’est Paula, maman de trois enfants, argentine arrivée à Paris il y a 15 ans, puis repartie dans les Andes et en Inde.

C’est en observant les parties de jeux de ses enfants que Paula se met à créer elle-même des personnages. Dents de Loup est né (en référence à la chanson de S. Gainsbourg, Dents de lait Dents de loup).

Les personnages sont composés de matières naturelles : fil ou ficelle de coton et petits bouts de tissu ça et là.

Le papillon, lui, est le dernier-né de Dents de Loup. Parce que Paula est une maman avant tout, elle pense aux côtés pratiques : Papillon est doux et lavable, sans petites pièces qui risqueraient de se détacher et devenir dangereuse.

Vous l’aurez compris, je suis littéralement fan, merci à Paula pour ces jolies choses. Pour faire un tour dans la jolie boutique de Paula, c’est par là. Pour voir son blog, c’est par ici.

Publicités